Menu

Dernière ligne droite avant la réouverture du théâtre

Les travaux se poursuivent tout l'été rue Marsoulan !


Le théâtre fait peau neuve et ouvrira ses portes le 5 Octobre 2017 avec la soirée d'inauguration où sera présenté Requiem pour les artistes, la dernière création d'Elizabeth Czerczuk.
Retour sur les représentations du mois de juin : Vous avez été nombreux à venir assister aux présentations d'étapes de travail de Requiem pour les artistes, les 23 et 24 Juin dernier. Votre présence, vos encouragements, vos mots chaleureux autour d'un verre à l'issue des représentations nous portent et nous donnent des ailes pour la rentrée prochaine.
Dementia Praecox a également été présenté au public, avec le même succès. La programmation de la saison prochaine s'articulera autour de ces deux spectacles, et du dernier volet de la trilogie, Matka. Ces trois créations interrogent le statut de l'artiste dans la société contemporaine, et le besoin d'art aujourd'hui.

Nous vous attendons nombreux au théâtre Elizabeth Czerczuk à partir du 5 octobre (représentations tous les jeudis, vendredis et samedis soir, sauf vacances scolaires).
Bel été, et bonnes vacances à vous !

Image Gallery

Bonne rentrée 2017 !

Bonne rentrée 2017 !
 
Toute l'équipe du Théâtre Elizabeth Czerczuk vous souhaite une excellente rentrée 2017 !
L'été a été très actif au 20, rue Marsoulan ! Soutenu par un artiste peintre et une scénographe,
le théâtre a été entièrement repensé et transformé sous le regard attentif et artistique de la directrice.
Quelques petits ajustements sont encore apportés durant ce mois de septembre, notamment  pour
la scénographie de Requiem pour les artistes, tandis que les répétitions ont déjà commencé.
Nous sommes impatients de vous retrouver dès le 5 octobre pour vous faire découvrir notre nouvel univers.
Soirée d'inauguration le 5 octobre 2017 avec la nouvelle création Requiem pour les artistes
 
Pour la première de Requiem pour les artistes, la nouvelle salle et  le nouvel espace scénique
permettrontd’accueillir les 25 comédiens et danseurs de la compagnie, accompagnés d’un orchestre
original et la voix d’un des c omédiens, également chanteur, pour 12 représentations.
Chacun des éléments du déc
or est conçu en ce moment même au théâtre pendant que les répétitions se poursuivent.
 
 
Notre nouveau site internet est en ligne !
 
 
Rendez vous sur le nouveau site du Théâtre Elizabeth Czerczuk et découvrez sa nouvelle identité visuelle entièrement transformée.
Vous pouvez maintenant réserver directement vos places sur le site dans la rubrique réservation en ligne.
En réservant en ligne, vous profitez d'un tarif exceptionnel de 30 euros au lieu de 35 euros sur place.
La conférence de presse du lundi 11 septembre

 

Au théâtre, le lundi 11 septembre, a eu lieu une conférence de presse destinée à faire découvrir aux journalistes, en avant-première, les importantes rénovations du théâtre et la nouvelle salle de spectacle tout juste terminée.
Elizabeth Czerczuk a présenté la programmation artistique de ce début de saison au cours de laquelle sera proposée la trilogie Les Inassouvis qui débutera avec Requiem pour les artistes le 5 octobre et se prolongera tous les jeudis, vendredis et samedis jusqu’au 28 octobre. Suivront ensuite Matka du 16 novembre au 2 décembre et Dementia praecox du 7 au 16 décembre.
Cet échange avec une vingtaine de journalistes a été particulièrement riche et lance officiellement la rentrée du théâtre.
Dans la prochaine lettre d'information, vous découvrirez le compte-rendu vidéo de la conférence.

 

Interview avec Elizabeth Czerczuk

Le théâtre rue Marsoulan a été en chantier toute l’année dernière, ce qui n’a pas empêché Elizabeth Czerczuk de présenter des étapes de travail de ses différentes créations au public, dans un espace en travaux. Entièrement rénové, agrandit, ce lieu comporte maintenant, outre un studio de danse et une salle de 200 places avec des gradins modulables, un hall, un bar, des chambres et une cour ombragée au cœur du théâtre.


L’ouverture du théâtre aura lieu le 5 Octobre 2017, avec la première de Requiem pour les artistes, la dernière création d’Elizabeth Czerczuk. Y succèdera en novembre la reprise de Matka, puis en décembre celle de Dementia Praecox.


Retour sur cette programmation avec la metteure en scène :

Elizabeth, quel est le fil rouge de cette trilogie ?

Il m’a paru intéressant de présenter ces trois spectacles au premier semestre, car ils forment une trilogie. Ils interrogent la condition de l’artiste dans la société contemporaine, et le besoin d’art aujourd’hui. Comment accède-t-on au spectateur ? Comment le touche-t-on ? Comment le provoquons-nous ? Ce sont les questions que je me pose avec ces trois créations.

Tu as choisi de présenter d’abord Requiem, puis Matka et enfin Dementia, alors que les spectacles ont été créés dans l’ordre inverse. Quel est le parcours proposé aux spectateurs ?

C’est vrai, j’ai choisi le chemin inverse de l’ordre habituel qui va de la naissance à la mort. Avec Requiem en effet, on part de la mort (le spectacle commence par un défilé de morts-vivants), pour aller vers une traversée du purgatoire. Purgatoire que l’on retrouve dans Matka, spectacle plus intimiste où un couple mère-fils s’écharpe. Or même à la mort de la mère, le fils continue à vivre un cauchemar avec les apparitions de sa génitrice. L’autre problématique de Matka, c’est l’inassouvissement, thème que l’on retrouve dans Dementia. La leçon de ces spectacles, c’est qu’il faut aller dans ce purgatoire pour se libérer de ses angoisses et retrouver un peu de légèreté. Cette séance cathartique nous permet d’aller plus loin, de nous déplacer dans l’espace de la vie.

Tu revendiques une filiation avec Kantor, et tes spectacles sont librement inspirés de Witkiewicz. Qu’est-ce que les grands maîtres polonais ont à nous dire aujourd’hui ?

Ce sont les sources de mon art, et pour moi il est important de leur rendre hommage. Mais je ne peux pas me contenter de refaire ce qu’ils ont fait. Il faut les rendre actuels, et pour cela chercher des formes nouvelles. Il s’agit de cultiver ce trésor, et en même temps d’aller plus loin. Je veux transmettre mon héritage, les rendre compréhensibles. Kantor, c’est le théâtre de la mort, c’est parlant pour nos parents. Mais il faut trouver le moyen d’éveiller la sensibilité des spectateurs d’aujourd’hui pour qu’ils comprennent les angoisses et la souffrance de leurs aïeux.

Inscriptions au L.E.T

École d'art dramatique, le Laboratoire d’Expression Théâtrale offre une formation professionnelle destinée aux comédiens expérimentés ou passionnés de théâtre désireux de s’initier à une technique solide du théâtre. Elizabeth Czerczuk, diplômée des Conservatoires de Cracovie et de Paris, transmet l’enseignement de ses maîtres spirituels (Kantor, Grotowski ou encore Artaud…) en proposant un travail sur le corps et l’émotion dans leur intégralité, avec pour piliers la recherche du rythme scénique et de la voix.

Pour vous inscrire, contactez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour que nous vous envoyons le formulaire d'inscription que vous devrez renvoyer, accompagné de votre CV, de quelques photos et d'un chèque de 50 € par courrier à Théâtre Laboratoire Elizabeth Czerczuk, 20 rue Marsoulan, 75012 Paris.

Les chèques sont à compléter à l'ordre du Théâtre Elizabeth Czerczuk. L'inscription ne sera définitive qu'à réception du règlement.

Nous vous recevrons ensuite pour auditionner afin de découvrir votre talent ainsi que vos motivations. Pour l'audition, vous préparerez un parcours libre ou une scène dialoguée du répertoire classique ou contemporain.

 

Pour plus d'informations, contactez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous avez également la possibilité d'intégrer l'école en cours d'année sur audition et entretien individuel.

Requiem pour les artistes c'est en ce moment !

Retour sur la soirée d'inauguration du théâtre

L'ambiance était festive et chaleureuse le 5 octobre dernier lors de l'inauguration du nouveau Théâtre Elizabeth Czerczuk. Plus de cent personnes nous ont rejoints autour d'un cocktail et ont pu découvrir ce nouveau lieu parisien dédié au théâtre, avant d'assister à la première de Requiem pour les artistes.

 

Les premiers retours de la presse sur Requiem pour les artistes

Découvrez l'article de Mathieu Perez paru mercredi 11 octobre 2017 dans Le Canard Enchaîné.
"En sortant, on ne sait pas si on a assisté à une pièce, à un ballet ou à une sorte d'opéra bizarroïde (peut-être tout cela à la fois), tant la dernière création de la Franco-Polonaise Elizabeth Czerczuk est passionnante et déroutante.
Dans la grande tradition du théâtre polonais de Tadeusz Kantor et de Jerzy Grotowski, Czerczuk se détourne des conventions théâtrales et privilégie l'expérimentation..." Lire l'article en entier
Et aussi :
"Plus qu'un spectacle, une expérience esthétique et sensible." froggydelight.com, octobre 2017 Lire l'article en entier
"Spectacle dansant, grandiose, chaleureux, énergique, d’une grande sensibilité qui nous charme par son esthétique, ses couleurs. La catharsis opère, nous sommes séduits." Mireille Verenies, Holybuzz.com, 7 octobre 2017 Lire l'article en entier

 

Plus que quelques mois pour dévouvrir Requiem pour les artistes

Chaque jeudi, vendredi et samedi du mois d'octobre à 20h30 est présenté Requiem pour les artistes, le premier spectacle de la trilogie Les Inassouvis.  Le deuxième volet, Matka, sera présenté en novembre, suivi par Dementia Praecox en décembre.

Ne manquez aucun des spectacles et découvrez le billet trilogie Les Inassouvis ici

Plus de photos..

Infos et tarifs sur ThéâtreElizabethCzerczuk.fr

Requiem pour les artistes est prolongé !

Prolongation de Requiem pour les artistes

Après un mois d'octobre inaugural réussi, la nouvelle création d'Elizabeth Czerczuk, Requiem pour les artistes, est prolongée du 16 novembre au 2 décembre 2017 chaque jeudi, vendredi et samedi à 20 h 30.

Pour réserver ces dernières dates, c'est ici !

 

La presse et la critique sont unanimes

"En sortant, on ne sait pas si on a assisté à une pièce, à un ballet ou à une sorte d'opéra bizarroïde (peut-être tout cela à la fois), tant la dernière création de la Franco-Polonaise Elizabeth Czerczuk est passionnante et déroutante." Le Canard Enchaîné  Lire l'article en entier 

"Un tourbillon d'images fortes" "Par sa démarche sincère, par l'engagement des artistes, par sa force vitale, ce spectacle invite à un embarquement immédiat" La Terrasse  Lire l'article en entier

"Plus qu'un spectacle, une expérience esthétique et sensible." Froggydelight.com  Lire l'article en entier

"Spectacle dansant, grandiose, chaleureux, énergique, d’une grande sensibilité qui nous charme par son esthétique, ses couleurs. La catharsis opère, nous sommes séduits." Holybuzz.com  Lire l'article en entier

"Ce « théâtre chorégraphique » nous mène d’un ballet funèbre à une apologie de la vie dans un style dont la beauté viscérale se trouve être à la fois saisissante et envoûtante." UnitedStatesofParis.com  Lire l'article en entier

"Oubliez un peu tout ce que vous avez déjà pu voir au théâtre – ou ailleurs – et venez découvrir une forme d’expression artistique contemporaine plutôt originale qu’il n’est pas toujours possible d’admirer en salles..." Sortiz.com Lire l'article en entier

Dementia Praecox 2.0

Dementia Praecox 2.0 revient les 7, 8, 9 et 14, 15, 16 décembre 2017 à 20 h 30
 
"Oubliez le réalisme : Elizabeth Czerczuk, dans la lignée de Kantor et Grotowski, fait sauter les conventions théâtrales et nous invite à une expérience aussi puissante que déroutante." Le Canard Enchaîné  Lire l'article en entier

Plus que trois dates pour Requiem pour les artistes avant...

 

Requiem pour les artistes

Il ne vous reste plus que trois soirs pour assister à
Requiem pour les artistes !

 

Après 6 semaines de représentations, la nouvelle création d'Elizabeth Czerczuk va bientôt laisser sa place à Dementia Praecox 2.0
Dans ce requiem, il y a 24 comédiens et danseurs présents sur une scène atypique et 3 musiciens qui jouent une musique originale. Il y a de la danse, de la chorégraphie, un hommage au théâtre polonais et à l'art en général. Il y a des pleurs, des rires, de la poésie et du chant dans 7 langues différentes. Il n'y a plus que 3 soirs pour en profiter. 

" La dernière création de la Franco-Polonaise Elizabeth Czerczuk est passionnante et déroutante " Le Canard enchaîné

" Un tourbillon d'images fortes " La Terrasse

Pour les trois dernières dates, jeudi 30 novembre, vendredi 1er et samedi 2 décembre, il est encore possible de réserver en ligne*, par téléphone au 01 84 83 08 80, ou par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Si vous souhaitez avoir une idée du spectacle, regardez la vidéo de Requiem pour les artistes sur notre chaîne YouTube ICI.

 

Dementia Praecox 2.0

Dementia Praecox est de retour ! 


Après les étapes de création en 2016 et 2017 lorsque le théâtre était encore en travaux, Dementia Praecox revient dans une nouvelle version 2.0. Le T.E.C se transforme à nouveau en asile psychiatrique et cette fois dans une nouvelle configuration scénique, enrichi avec de nouveaux décors, de nouveaux costumes et la présence de 5 musiciens mouvants tout au long du spectacle. 

" Bien plus qu'une simple performance, la conception radicale de ce théâtre, son exigence artistique et l'investissement total des comédiens font de cette satire percutante du théâtre expérimental comme on n'en fait plus." Le Canard enchaîné


Chaque jeudi, vendredi et samedi à 20 h 30 du 7 au 16 décembre.
Réserver en ligne*, par téléphone au 01 84 83 08 80, ou par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

*Bénéficiez de 5 euros de remise en réservant sur notre site.
 


 
 

Dementia Praecox 2.0, de la folie pure !

 
   

Dementia Praecox 2.0

Dementia Praecox est de retour ! 

 
Dementia Praecox, la folle et déjantée création d'Elizabeth Czerczuk revient au TEC dans une nouvelle version 2.0 ! Venez vous y risquer, il n'y a que 6 dates en décembre !!!
Le théâtre se transforme en asile psychiatrique et cette fois dans une nouvelle configuration scénique, enrichi avec de nouveaux décors, de nouveaux costumes et la présence de 5 musiciens mouvants tout au long du spectacle. 
Un spectacle de dingues au sens propre, chaque personnage de l'hôpital psychiatrique est atypique et délirant. N'ayez pas peur d'assister à un théâtre expérimental où les maladies mentales sont à l'honneur et  proposent une autre ouverture d'esprit sur notre monde.

" Bien plus qu'une simple performance, la conception radicale de ce théâtre, son exigence artistique et l'investissement total des comédiens font de cette satire percutante du théâtre expérimental comme on n'en fait plus." Le Canard enchaîné
 

Chaque jeudi, vendredi et samedi à 20 h 30 du 7 au 16 décembre 2017
 
Reprise en janvier jusqu'au 10 février !
 
Réserver en ligne*, par téléphone au 01 84 83 08 80, ou par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

*Bénéficiez de 5 euros de remise en réservant sur notre site.

Pour vous faire une idée de l'univers du TEC, voici la vidéo des prolongations de Requiem pour les artistes qui vient tout juste de s'achever. Requiem pour les artistes

 

                Youtube

 

 

Le nouvel an au théâtre ?

Un nouvel an au T.E.C, ça n'a rien d'habituel

Venez assister à un acte secret de Dementia Praecox

Le Théâtre Elizabeth Czerczuk ouvre ses portes le soir du 31 décembre et vous convie pour fêter cette nouvelle année entourés d'artistes et pour partager un buffet festif dans un esprit familial. 

Une nuit chez les fous est un acte indépendant et secret de la création Dementia Praecox 2.0. Assis aux côtés des "fous", vous assisterez au banquet de la noce de deux individus fortement atypiques.  

Au programme : buffet libre et spectacle musico-théâtral puis célébration de la nouvelle année.

 
Informations, tarifs et réservations : ouverture des portes à 20 h ; 75 € de participation par personne ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 84 83 08 80 

Jetez un œil à la vidéo du réveillon de l'année 2016 sur YouTube
 
Dementia Praecox 2.0 reprend dès le jeudi 11 janvier 2018 
 
"Se manifestent chez les spectateurs des sentiments similaires à ceux qui nous touchent lorsque nous traversons une galerie où sont exposés les chefs-d'œuvre d'artistes performants : de la nostalgie, du dérangement, de la tendresse, de l'espoir… Cette œuvre bouleverse."LaRevueDuSpectacle.fr
 

Réserver en ligne*, par téléphone au 01 84 83 08 80, ou par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

*Bénéficiez de 5 euros de remise en réservant sur notre site

               Youtube
 
 

Elizabeth Czerczuk, son édito 2018.

Des tripes et des ailes
Il y a un siècle, le Polonais Stanislaw Ignacy Witkiewicz, mon auteur favori, développait dans son œuvre théâtrale et philosophique un regard visionnaire qui nourrit mon univers artistique. Mon triptyque et manifeste artistique « Les Inassouvis » notamment, ouvert en même temps que notre théâtre rénové en octobre 2017. En continuant d’explorer son écriture à travers une nouvelle mise en scène de Matka, je désire toutefois me diriger en cette année 2018 vers une lumière absente chez cet écrivain au profond pessimisme.

Parce que nous vivons dans le monde mécanisé et de plus en plus éloigné de l’esprit décrit par St. I. Witkiewicz, je ressens l’urgence de porter avec mes artistes une lueur d’espoir en des lendemains meilleurs. Offrir une pause dans le galop de la vie. Une immersion dans un théâtre radical et total qui vise au changement de l’homme, même infime. Avec l’ouverture du nouveau lieu et l’intense processus créatif dans lequel m’a plongée le triptyque, 2017 m’a donné ce souffle. Ces ailes. En consolidant mon esthétique personnelle, je prends avec mes maîtres – Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski et Henryk Tomaszewski – une distance qui m’ouvre de riches perspectives artistiques. Une liberté que je continuerai d’explorer dans mes prochaines créations.

En 2018, mon théâtre du XXIe siècle aux solides racines slaves continue donc de prendre son envol. Tout en gardant les pieds sur terre. Lié à une recherche métaphysique, mon travail sur le corps a récemment pris une direction humaine que je veux accentuer. En me familiarisant de spectacle en spectacle, je réduis les frontières qui séparent les artistes de nos hôtes. En faisant tout pour répondre au mieux à leurs besoins.

Parce qu’un art total se nourrit d’échanges, le théâtre poursuit aussi son ouverture à d’autres défenseurs de la radicalité artistique : chercheurs, artistes, philosophes. Après une première édition en 2017, le Laboratoire de Radicalité Artistique accueille pour cela deux événements. Le premier sur les traces laissées par Tadeusz Kantor dans le paysage théâtral actuel, autour du spectacle Petit requiem pour Kantor de Zofia Kalinska, comédienne du Théâtre Cricot 2 pendant vingt ans avant de créer sa propre compagnie ; le second autour de Jerzy Grotowski. Sans pensée, pas de théâtre des tripes. Pas de révolution du quotidien.


Notre résolution : continuer de cultiver en nous le « gringalet aux nerfs ébranlés », définition du véritable artiste selon Witkiewicz. Notre ambition : faire de la folie un art raffiné en célébrant des mariages improbables. Celui d’une nonne et d’un psychiatre par exemple, comme dans la courte pièce festive, librement inspirée de La Noce chez les petits-bourgeois de Bertold Brecht, créée pour notre soirée de réveillon, et que nous reprenons cette saison sous la forme d’un brunch du dimanche.

Plus on est de fous, plus on rit et plus on crie. Plus on a de chances de faire de cette année celle de l’apaisement.


Elizabeth Czerczuk

Newsletter janvier 2018

 
   

"... Je veux porter avec mes artistes une lueur d’espoir en des lendemains meilleurs. Offrir une pause dans le galop de la vie. Une immersion dans un théâtre radical et total qui vise au changement de l’homme, même infime. Avec l’ouverture du nouveau lieu et l’intense processus créatif dans lequel m’a plongée le triptyque, 2017 m’a donné ce souffle. Ces ailes. En consolidant mon esthétique personnelle, je prends avec mes maîtres – Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski et Henryk Tomaszewski – une distance qui m’a ouvert de riches perspectives artistiques. Une liberté que je continuerai d’explorer dans mes prochaines créations... " 
Elizabeth Czerczuk
 
 

Au programme cette année :


Dementia Praecox 2.0, le deuxième volet de la trilogie Les Inassouvis, reprend dès le jeudi 11 janvier 2018 ​
 
Après une première série en 2017, Dementia Praecox 2.0 reprend dès le jeudi 11 janvier pour 15 nouvelles représentations.

Avec 20 comédiens et danseurs ainsi qu'un orchestre, ce spectacle explore avec violence et dérision la folie de notre société.

 
"La pièce d’Elizabeth Czerczuk offre une expérience cathartique peu commune. Foisonnante et d’une grande précision. Immersive, mais jamais au détriment du sens."  La Terrasse
 
                                   
 

Matka, le troisième volet de la trilogie Les Inassouvis, du 8 mars au 14 avril 2018

Elizabeth Czerczuk persiste dans sa radicalité artistique avec sa création Matka. Librement adapté de Stanislaw Ignacy Witkiewicz, ce spectacle nous mène vers la lumière et l'espoir pour clore le triptyque ouvert avec Requiem pour les artistes.

"C'est un spectacle qui ne ressemble à aucun autre, car on ne connaît plus ce style dramatique à Paris. Il faut sans doute remonter aux passages de Tadeusz Kantor et de son Teatre Cricot 2 pour retrouver ce sens du tourbillon funèbre, du grotesque vengeur dont la violence est aussi métaphysique que sociale." Gilles Costaz


En savoir plus...
 

                                   ​
 

La Noce chez les fous, spectacle-brunch, les dimanches 28 janvier et 4 février et pour la Saint-Valentin le 14 février

Créée pour la Saint-Sylvestre, cette pièce-banquet est librement inspirée de La Noce chez les petits-bourgeois de Bertold Brecht.

 

                                   
 
Le Laboratoire de radicalité artistique, lieu d'échanges et de réflexion, poursuit son développement en 2018
 

Après une première édition en 2017 consacrée à la notion de radicalité artistique, nous nous penchons cette année, à travers des conférences, des débats et des ateliers, sur les traces laissées par Tadeusz Kantor dans le paysage théâtral actuel.

Des comédiens de La Classe morte de Kantor présenteront à cette occasion Petit requiem pour Tadeusz Kantor, création de Zofia Kalinska.

Une première en France.
 
                                   
 
Le Laboratoire d'expression théâtrale, un nouveau programme pour la rentrée 2018 
 
École d'art dramatique, le LET offre une formation professionnelle destinée aux comédiens expérimentés ou passionnés de théâtre, désireux de s’initier à une technique solide du théâtre. Les auditions sont ouvertes.
 
                                   
 

En février 2018, le T.E.C sort la première édition de son journal consacré à l'activité du théâtre et à ses influences artistiques.

 
 
 


 

Retour sur 2017, année
de transformation et de création


Durant l'année, le lieu a été rénové et agrandi pour offrir au public une expérience spatiale atypique.


 

                                   

Pour l'ouverture du lieu, nous avons créé un nouveau spectacle, Requiem pour les artistesréunissant 25 interprètes et un orchestre. À la suite des encouragements du public et de la presse, il fut prolongé jusqu'au 2 décembre. 


 

                                   


Pour fêter la Saint-Sylvestre, une soirée festive et conviviale avec tous les artistes du théâtre a été l'occasion de dévoiler La Noce chez les fous, un acte secret de Dementia Praecox 2.0. Spectacle qui sera repris sous forme de brunch. 
 

                                   


Nous vous souhaitons une année forte en émotions artistiques.
Au plaisir de vous retrouver dans notre lieu.


*Bénéficiez de 5 euros de remise en réservant sur notre site

 

               Youtube     

Lettre d'information de février

"... Je veux porter avec mes artistes une lueur d’espoir en des lendemains meilleurs. Offrir une pause dans le galop de la vie. Une immersion dans un théâtre radical et total qui vise au changement de l’homme, même infime. Avec l’ouverture du nouveau lieu et l’intense processus créatif dans lequel m’a plongée le triptyque, 2017 m’a donné ce souffle. Ces ailes. En consolidant mon esthétique personnelle, je prends avec mes maîtres – Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski et Henryk Tomaszewski – une distance qui m’a ouvert de riches perspectives artistiques. Une liberté que je continuerai d’explorer dans mes prochaines créations... " Elizabeth Czerczuk
 
 

Jusqu'au 10 février !


Il ne reste plus que 3 représentations de Dementia Praecox 2.0, le deuxième volet de la trilogie Les Inassouvis.
  
 

Après une première série en 2017, Dementia Praecox 2.0 s’achève le samedi 10 février.

Avec 20 comédiens et danseurs ainsi qu'un orchestre, ce spectacle explore avec violence et dérision la folie de notre société.
 
"... Elizabeth Czerczuk, avec Dementia Praecox (démence précoce), propose non pas d’assister à un énième spectacle sur la folie, mais à chacun, d’une certaine façon, d’en faire partie..."  L'Humanité
 


                                    ​​

 
Matka, le troisième volet de la trilogie Les Inassouvis, du 8 mars au 14 avril 2018


Elizabeth Czerczuk persiste dans sa radicalité artistique avec sa création Matka. Librement adapté de Stanislaw Ignacy Witkiewicz, ce spectacle nous mène vers la lumière et l'espoir pour clore le triptyque ouvert avec Requiem pour les artistes.


"C'est un spectacle qui ne ressemble à aucun autre, car on ne connaît plus ce style dramatique à Paris. Il faut sans doute remonter aux passages de Tadeusz Kantor et de son Théâtre Cricot 2 pour retrouver ce sens du tourbillon funèbre, du grotesque vengeur dont la violence est aussi métaphysique que sociale." Gilles Costaz


En savoir plus...
 


 
                                   
                                   
 
La Noce chez les fous, pièce-buffet, le mercredi 14 février à 20 h pour la Saint-Valentin
 


Acte secret de Dementia Praecox 2.0, cette pièce-buffet est librement inspirée de La Noce chez les petits-bourgeois de Bertold Brecht.
 

Vivez une Saint-Valentin autrement.
 

 


 

                                   
  
 

Le Laboratoire d'expression théâtrale, un nouveau programme pour la rentrée 2018
 

École d'art dramatique, le LET offre une formation professionnelle destinée aux comédiens expérimentés ou passionnés de théâtre, désireux de s’initier à une technique solide du théâtre. Les auditions sont ouvertes.

Les 27, 28 et 29 avril, puis les 4, 5 et 6 mai, Elizabeth Czerczuk propose des ateliers sur ses méthodes de travail et celles des maîtres polonais de l’avant-garde.

Le programme est à consulter sur le site du théâtre ici.

 

                                   

 

Le laboratoire de radicalité artistique, lieu d'échanges et de réflexion, poursuit son développement en 2018
 

Dans la seconde moitié de mars, un colloque  consacré à Jerzy Grotowski sera l’occasion d’échanger sur l’héritage laissé par l’artiste dans le champ théâtral et scientifique contemporain.

Une classe de maître sur les méthodes de travail de l'auteur sera aussi proposée par Elizabeth Czerczuk. Plus d'informations à venir sur notre site.

 
                                   
 

Ce mois-ci, le T.E.C sort la première édition de son journal consacré à l'activité du théâtre et à ses influences artistiques.
 

Pour le recevoir dès sa parution, envoyez-nous un message à communication@theatreelizabethczerczukCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 01 84 83 08 80. 

Découvrez en exclusivité trois thèmes qui y seront abordés :

- La révolution Kantor, portrait d'un créateur d'avant-garde
- Grotowski, le théâtre et au-delà
- Witkacy, moderne à la folie, portrait d'un Artaud polonais

 

                                   
 


*Bénéficiez de 5 euros de remise en réservant sur notre site

 

               Youtube     

Lettre d'information de mars

 

 Matka, la nouvelle création 
d'Elizabeth Czerczuk
 
Du 8 mars au 14 avril 2018, Elizabeth Czerczuk présente l'ultime volet de la trilogie "Les Inassouvis" et revisite la pièce Matka dans laquelle elle incarne le rôle-titre.
 
tec dementia 2 0 low copieAprès Dementia Praecox 2.0 inspiré du Fou et la Nonne, Elizabeth Czerczuk adapte librement un autre texte majeur de l’auteur visionnaire et avant-gardiste Stanislaw Ignacy Witkiewicz (1885-1939) : Matka (La Mère).

Dans cette adaptation, deux personnages désespérément idéalistes se déchirent et  s’égarent dans un univers de débauche et d'inassouvissement, peuplé de créatures tantôt démoniaques, tantôt angéliques, où se mêlent rêve et réalité, passé et futur.

À leurs côtés, six danseuses, trois musiciens et la voix de l’auteur composent un univers mécanisé typiquement witkacien. Un opéra rock dont les sons et les mots finissent par dessiner un dialogue, préambule à des lendemains moins sombres.

"C'est un spectacle qui ne ressemble à aucun autre, car on ne connaît plus ce style dramatique à Paris. Il faut sans doute remonter aux passages de Tadeusz Kantor et de son Teatre Cricot 2 pour retrouver ce sens du tourbillon funèbre, du grotesque vengeur dont la violence est aussi métaphysique que sociale." Gilles Costaz.

Découvrez la vidéo tournée lors du Festival de Nancy ici.

En raison de la nouvelle configuration, les places sont limitées ! 

 


 
                                   
 
 
Le T.E.C. lance son journal : [TchErtChouk]

Tandis que Matka voit le jour sur les planches, le T.E.C. fête aussi une autre naissance. De papier, celle-là. Consacré à l’activité du théâtre et à ses influences, le journal [TchErtChouk] est une invitation à prolonger le voyage offert par les créations d’Elizabeth Czerczuk.
Dans ce premier numéro, on fait plus ample connaissance avec la directrice du lieu et sa trilogie "Les Inassouvis". Et on redécouvre Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski et Stanislaw Ignacy Witkiewicz à travers des portraits et des entretiens de chercheurs et d’artistes.
À lire au bar du théâtre avant et après les représentations, ou à commander.
 


 
 
                                   
 

En classe avec le Laboratoire d'Ewpression Théâtrale (L.E.T.)

Les 27, 28 et 29 avril, et les 4, 5 et 6 mai 2018
 

Avec le Laboratoire d’Expression Théâtrale (L.E.T.), le Théâtre Elizabeth Czerczuk fait école. Entièrement donnée dans l’espace scénique, cette formation professionnelle offre aux élèves une immersion dans le travail de la compagnie. Et l’occasion de participer à ses créations.
Dans ce cadre, Elizabeth Czerczuk organise fin avril et début mai des ateliers sur ses méthodes de travail et celles de ses maîtres polonais. Parmi lesquels Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski, Henryk Tomaszewski.
Pour que le vent de sa radicalité continue de bousculer les codes du théâtre établi. 
Programme à consulter ici.
 
 
                                   
 

Laboratoire de Radicalité Artistique : « Jerzy Grotowski, le théâtre et au-delà » : deux journées de rencontres autour du maître du « théâtre pauvre ».

11 MAI 2018

Le Laboratoire de Radicalité Artistique propose des événements, des rencontres, des conférences ainsi que des classes de maître en présence de chercheurs, journalistes et artistes. Ces rencontres sont consacrées aux personnalités marquantes de l’art total. En mai, le T.E.C. organise une journée autour de Jerzy Grotowski (1933-1999).

Découvrez le programme complet sur notre site.

    

                                   

 


*Bénéficiez de 5 euros de remise en réservant sur notre site. 

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux, votre soutien nous est précieux ! 


               Youtube     
 
 
 

Lettre d'information d'avril


Matka, plus que 6 représentations !

 

Jusqu'au 14 avril 2018, Elizabeth Czerczuk présente l'ultime volet de la trilogie "Les Inassouvis" et revisite la pièce Matka dans laquelle elle incarne le rôle-titre.

Après Dementia Praecox 2.0 inspiré du Fou et la Nonne, Elizabeth Czerczuk adapte librement un autre texte majeur de l’auteur visionnaire et avant-gardiste Stanislaw Ignacy Witkiewicz (1885-1939) : Matka (La Mère).

Dans cette adaptation, deux personnages désespérément idéalistes se déchirent et  s’égarent dans un univers de débauche et d'inassouvissement, peuplé de créatures tantôt démoniaques, tantôt angéliques, où se mêlent rêve et réalité, passé et futur.

À leurs côtés, six danseuses, trois musiciens et la voix de l’auteur composent un univers mécanisé typiquement witkacien. Un opéra rock dont les sons et les mots finissent par dessiner un dialogue.


"Un théâtre baroque profondément singulier." Agnès Santi, La Terrasse


Pour lire les autres articles de presse, c'est ici.

Attention : En raison de la nouvelle configuration, les places sont limitées ! 
Découvrez un extrait du spectacle sur YouTube :
 
 :


 

Plus qu'un théâtre, un laboratoire d'enseignement et de recherche 

Dans le cadre de son Laboratoire d'Expression Théâtrale (L.E.T.), Elizabeth Czerczuk organise des ateliers autour de ses méthodes de travail et de celles de ses maîtres polonais. Parmi lesquels Tadeusz Kantor, Henryk Tomaszewski et Jerzy Grotowski. Ce dernier sera notamment le sujet de la classe de maître organisée lors des deux journées de conférences et d'échanges qui lui seront consacrées, dans le cadre du Laboratoire de la radicalité artistique. Rendez-vous les vendredi 11 et samedi 12 mai 2018.

Pour plus d'informations à propos de la conférence : « Jerzy Grotowski, le théâtre et au-delà », le programme est à consulter sur notre site ici.

   
 


 

Le T.E.C. lance son journal : [TchErtChouk]

 


Le journal [TchErtChouk] est une invitation à prolonger le voyage offert par les créations d’Elizabeth Czerczuk.

Ce premier numéro vous donne l'occasion de faire plus ample connaissance avec la directrice du lieu et sa trilogie "Les Inassouvis". Découvrez et redécouvrez  Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski et Stanislaw Ignacy Witkiewicz à travers des portraits et des entretiens de chercheurs et d’artistes.

À lire au bar du théâtre avant et après les représentations, ou à emporter avec le sac en coton du théâtre.

 

 

                                    
 


*Bénéficiez de 5 euros de remise en réservant sur notre site

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux, votre soutien nous est précieux ! 

 
 
 
               Youtube 

 

 

 

 

11 mai, Conférence : Jerzy Grotowski, le théâtre et au-delà

 De la fondation de son Théâtre des 13 Rangs, en 1959 à Opole, à son exil à Pontedera en Italie, Jerzy Grotowski (1933-1999) a développé un nouvel art dramatique basé sur l’art de l’acteur. Un « théâtre pauvre ». Un théâtre de la confrontation avec le mythe porté par un petit groupe d’acteurs formés à sa méthode, qui lui vaut d’être aujourd’hui considéré comme l’un des grands réformateurs de sa discipline.

Un peu moins de vingt ans après la mort du maître, son apport dans la vie artistique et intellectuelle a beau être incontestable, il demeure assez méconnu en France. C’est pourquoi le Théâtre Elizabeth Czerczuk (T.E.C.) lui consacre une journée de rencontres internationales dans le cadre de son Laboratoire de Radicalité Artistique, intitulée « Grotowski, le théâtre et au-delà ».

Dans son désir de « confrontation avec le mythe », Jerzy Grotowski a développé une large connaissance des techniques d’entraînement de l’acteur d’Europe et d’ailleurs, mais aussi de différentes pratiques rituelles. Il s’est entouré de scientifiques, notamment d’anthropologues et de psychologues. Aussi suscite-t-il aujourd’hui encore une recherche très interdisciplinaire, dont nous souhaitons présenter la richesse le 11 mai.

Quelle est la place de Jerzy Grotowski dans le mouvement d’avant-garde européen des années 50-60 ? Pourquoi a-t-il été si controversé ? Comment Riszard Cieslak, figure centrale de son Théâtre Laboratoire de Wroclaw, est-il devenu un acteur emblème des années 60 ? Quelles traces a-t-il laissé dans le paysage théâtral et artistique actuel ? Ces questions seront abordées lors de notre journée d’étude à travers une grande variété de points de vue.

Pour assister à la journée de conférence, inscrivez-vous par mail en nous laissant votre nom et prénom à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 01 84 83 08 80 

Programme :

10h : Accueil des intervenants et présentation de la journée de rencontres. Elizabeth Czerczuk et Anaïs Heluin, journaliste

10h30 : Jean-Marie PRADIER, Chercheur en ethnoscénologie. Professeur émérite de l’Université Paris 8, Jerzy Grotowski, de quelques malentendus

11h-11h30 : Georges BANU, Universitaire et essayiste. Professeur émérite de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Jerzy Grotowski et l’acteur saint 

12h-12h30 : Paola Pelagalli, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3Du cathartique dans le théâtre de Jerzy Grotowski

12h30 : Discussion et pause déjeuner

Jerzy Grotowski, au centre des avant-gardes

14h-14h30 : Grazyna STARAK, Université de Silésie (Pologne), Institut des Langues Romanes et de la Traduction, Jerzy Grotowski face aux idées théâtrales d’Antonin Artaud

15h-15h30 : Samuel Lhuillery, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, La place de Jerzy Grotowski dans la ‘’tribu’’ du théâtre rituel

16h-16h30 : Joanna Pawelczyk, Université Paris Sciences et Lettres, Le rôle du blasphème dans l’art de Jerzy Grotowski

17h : Pause-café et discussion

Un héritage pluriel

18h-18h30 : Emilia Sitek, Université d’Aix-Marseille, Post-Apocalypsis des arts ? Vers les théories de l’acteur-réseau de Bruno Latour et de l’agentivité 

19h-19h30 : Abdelmajid Azouine, Université Med V, Rabat (Maroc), FLSH, L’esthétique de la pauvreté : du théâtre à l’Art Brut

19h30-20h30 : Fabrice Nicot, président fondateur de la compagnie Épi d’Or Arts, chercheur en Art et en Anthropologie (Paris 8 et UEH), metteur en scène, Les arts traditionels de la « transformation » aujourd’hui : arts du vaudou haïtien et chants védiques, Projection de films et discussion

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Suivez-nous !

 

RESERVEZ EN LIGNE ICI