Menu

Lettre d'information de mars

 

 Matka, la nouvelle création 
d'Elizabeth Czerczuk
 
Du 8 mars au 14 avril 2018, Elizabeth Czerczuk présente l'ultime volet de la trilogie "Les Inassouvis" et revisite la pièce Matka dans laquelle elle incarne le rôle-titre.
 
tec dementia 2 0 low copieAprès Dementia Praecox 2.0 inspiré du Fou et la Nonne, Elizabeth Czerczuk adapte librement un autre texte majeur de l’auteur visionnaire et avant-gardiste Stanislaw Ignacy Witkiewicz (1885-1939) : Matka (La Mère).

Dans cette adaptation, deux personnages désespérément idéalistes se déchirent et  s’égarent dans un univers de débauche et d'inassouvissement, peuplé de créatures tantôt démoniaques, tantôt angéliques, où se mêlent rêve et réalité, passé et futur.

À leurs côtés, six danseuses, trois musiciens et la voix de l’auteur composent un univers mécanisé typiquement witkacien. Un opéra rock dont les sons et les mots finissent par dessiner un dialogue, préambule à des lendemains moins sombres.

"C'est un spectacle qui ne ressemble à aucun autre, car on ne connaît plus ce style dramatique à Paris. Il faut sans doute remonter aux passages de Tadeusz Kantor et de son Teatre Cricot 2 pour retrouver ce sens du tourbillon funèbre, du grotesque vengeur dont la violence est aussi métaphysique que sociale." Gilles Costaz.

Découvrez la vidéo tournée lors du Festival de Nancy ici.

En raison de la nouvelle configuration, les places sont limitées ! 

 


 
                                   
 
 
Le T.E.C. lance son journal : [TchErtChouk]

Tandis que Matka voit le jour sur les planches, le T.E.C. fête aussi une autre naissance. De papier, celle-là. Consacré à l’activité du théâtre et à ses influences, le journal [TchErtChouk] est une invitation à prolonger le voyage offert par les créations d’Elizabeth Czerczuk.
Dans ce premier numéro, on fait plus ample connaissance avec la directrice du lieu et sa trilogie "Les Inassouvis". Et on redécouvre Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski et Stanislaw Ignacy Witkiewicz à travers des portraits et des entretiens de chercheurs et d’artistes.
À lire au bar du théâtre avant et après les représentations, ou à commander.
 


 
 
                                   
 

En classe avec le Laboratoire d'Ewpression Théâtrale (L.E.T.)

Les 27, 28 et 29 avril, et les 4, 5 et 6 mai 2018
 

Avec le Laboratoire d’Expression Théâtrale (L.E.T.), le Théâtre Elizabeth Czerczuk fait école. Entièrement donnée dans l’espace scénique, cette formation professionnelle offre aux élèves une immersion dans le travail de la compagnie. Et l’occasion de participer à ses créations.
Dans ce cadre, Elizabeth Czerczuk organise fin avril et début mai des ateliers sur ses méthodes de travail et celles de ses maîtres polonais. Parmi lesquels Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski, Henryk Tomaszewski.
Pour que le vent de sa radicalité continue de bousculer les codes du théâtre établi. 
Programme à consulter ici.
 
 
                                   
 

Laboratoire de Radicalité Artistique : « Jerzy Grotowski, le théâtre et au-delà » : deux journées de rencontres autour du maître du « théâtre pauvre ».

11 MAI 2018

Le Laboratoire de Radicalité Artistique propose des événements, des rencontres, des conférences ainsi que des classes de maître en présence de chercheurs, journalistes et artistes. Ces rencontres sont consacrées aux personnalités marquantes de l’art total. En mai, le T.E.C. organise une journée autour de Jerzy Grotowski (1933-1999).

Découvrez le programme complet sur notre site.

    

                                   

 


*Bénéficiez de 5 euros de remise en réservant sur notre site. 

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux, votre soutien nous est précieux ! 


               Youtube     
 
 
 
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Suivez-nous !

 

RESERVEZ EN LIGNE ICI